chiot propre dressage

Enseigner la propreté à son chiot : la méthode infaillible

Il n’y a pas de doute, les chiots sont mignons, mais ils demandent aussi beaucoup de travail de la part de leur maitre. Il y a l’éducation générale, la socialisation, l’alimentation, et aussi l’apprentissage de la propreté. Pour vous aider à y parvenir, On vous donne quelques conseils et astuces qui pourraient sans doute vous être utile pour enseigner à votre chiot à être propre.

Soyez patient et compréhensif

Avant tout, n’oubliez pas que votre maison n’est pas un environnement familier pour votre chiot, et que les premiers jours peuvent être stressants pour lui. Tout est nouveau, et votre chiot doit s’habituer à vous et à vos mouvements mais aussi à ce nouvel endroit. Et ce ne sont pas seulement les paysages qui comptent pour votre chien, mais aussi les odeurs et les bruits.

Bien que vous deviez commencer à dresser votre chiot à la propreté dès votre retour à la maison, cela prend du temps et de la patience, et chaque chiot est différent.

Gardez votre calme

L’un des éléments les plus importants dont vous devez vous souvenir lorsqu’il s’agit de l’apprentissage de la propreté est que des accidents vont se produire. C’est une réalité. Il est cependant essentiel de ne pas se mettre en colère. Il est très peu probable que votre chien l’ait fait exprès, et se mettre en colère ne fera qu’empirer les choses. Les chiots n’ont pas un contrôle total sur leur vessie. C’est l’objectif de l’apprentissage de la propreté, qui consiste à leur apprendre à se tenir et à savoir où ils doivent aller. Tout cela fait partie du processus de développement. Ainsi, des accidents peuvent se produire sans que le chien ne puisse même les prévenir ou les contrôler.

Ne criez jamais, ne vous mettez jamais en colère ou ne punissez jamais votre chien parce qu’il s’est trompé d’endroit : cela n’apprendra pas à votre chien où aller pour faire ses besoins, mais cela lui fera peur et entravera son apprentissage.

Faites attention aux signes et aux associations

Il y a des signes que votre chien montrera quand il aura besoin de se soulager. Un chien qui pleurniche ou qui fait les cent pas peut par exemple indiquer qu’il doit aller aux toilettes. De la même façon, un chien qui a mâché quelque chose pendant un certain temps et qui se met soudainement à faire autre chose aura peut-être besoin de sortir. En gardant constamment un œil sur votre chiot pendant le processus d’apprentissage de la propreté et en étant à l’écoute des différents signes, vous pourrez éviter bon nombre d’accidents.

Un chiot apprendra ou il doit faire ses besoin grâce à un système d’association. Le jeune chien associera une zone à ses toilettes pour les raisons suivantes :

  • Odeur d’urine, de fèces ou d’ammoniaque (c’est pourquoi il n’est pas recommander de nettoyer vos sols à la javelle !).
  • L’emplacement – lors de la formation, essayez de l’emmener au même endroit à chaque fois. De cette façon, votre chiot associera cet endroit avec le fait d’aller aux toilettes.
  • La sensation de la surface sous ses pattes.
  • Des moments clés de la journée comme après la nourriture, quand il se réveille, et après un jeu.
  • Les ordres : lorsqu’ils sont dressés, les chiens associent certains mots, ordres ou sons au fait d’aller aux toilettes.

Trouver lui un substitut de toilettes

Choisissez un endroit où vous souhaitez que votre chiot aille aux toilettes. Il peut s’agir d’un vieux journal sur le balcon de votre appartement, dans une salle de bain, ou encore à l’extérieur. Dès que votre chiot vous indique qu’il doit aller aux toilettes, emmenez-le à cet endroit. Cela lui apprendra qu’il doit se rendre à cet endroit ou dans ce secteur lorsqu’il ressent le besoin d’aller aux toilettes. Il est essentiel de faire sortir le chiot immédiatement pour qu’il puisse associer l’acte d’aller dehors à l’envie d’uriner qu’il ressent.

Multipliez les sorties

Il est également important de sortir continuellement votre chiot en fonction des horaires. Les moments clés sont le réveil après une sieste, après avoir mangé ou après avoir joué. Les chiots ne peuvent pas retenir leur vessie très longtemps, alors donnez-leur de nombreuses occasions de sortir. Cela changera bien sûr avec l’âge.

Au tout début, il est préférable de sortir votre chiot fréquemment. Vous pouvez par exemple réglez une minuterie pour chaque heure. Lorsque le minuteur se déclenche, mettez votre chiot en laisse et emmenez-le à l’endroit désigné pour les toilettes. Une fois sur place, soyez patient car votre chiot ne s’exécutera peut-être pas instantanément. Donnez-lui du temps, mais ne jouez pas en attendant, sinon votre chiot pourrait confondre le temps des toilettes avec le temps de jeu.

Si votre chiot ne s’exécute toujours pas, pas d’inquiétudes ! Ramenez-le simplement à l’intérieur et réessayez un peu plus tard : les chiens comme les humains ne sont pas des robots.Si, à l’inverse votre chiot fait ses besoins, récompensez-le immédiatement. Utilisez des mots d’encouragement et essayez au maximum de lui faire sentir votre contentement vis-à-vis du fait qu’il soit allé aux toilettes au bon endroit.

Vous pouvez aussi jouer un peu dehors une fois que votre chiot est allé aux toilettes. Ainsi, votre chiot associera l’extérieur à son espace de toilettes et à un endroit où il peut jouer, plutôt que l’un ou l’autre.

Enseigner la propreté par un ordre

L’idéal serait que votre chiot apprenne à aller faire ses besoins sur commande. Bien que cela ne soit pas nécessaire à chaque fois, il y aura des moments où vous aurez besoin que votre chiot aille aux toilettes à une heure précise. Par exemple, avant d’aller au lit ou avant un long trajet en voiture. Ne serait-ce pas formidable si, à ces moments-là, vous pouviez simplement emmener votre chien dehors, lui dire un mot précis et qu’il fasse soudain ses besoins ? Eh bien, cet enseignement commence au moment où il est un chiot.

Chaque fois que vous emmenez votre chiot aux toilettes, utilisez le même ordre. Par exemple, vous pouvez dire le mot “pipi”. Dites-le avant et pendant qu’il le fait. De cette façon, chaque fois que votre chien entendra le mot “pipi” il saura qu’il doit faire ses besoins.

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email

Ailleurs sur le site :