chien aboie nourriture

Mon chien aboie pour réclamer de la nourriture

Apprendre à votre chien à réclamer de la nourriture en aboyant semblait être une bonne idée au début. Mais maintenant qu’il aboie chaque fois que vous vous asseyez à table à l’heure du diner, que vous prenez un en-cas ou que vous allez mettre de la nourriture dans son bol, le charme s’est estompé. Ce type d’aboiements de réclamation répond toujours à un stimulus spécifique.

 Il existe de nombreuses façons pour votre chien de prendre cette habitude, l’une des plus courantes étant de le nourrir de façon inopportune. Par exemple, vous êtes assis à table et votre chiot se met à aboyer de façon excitée pour une raison quelconque. Alors, pour qu’il arrête d’aboyer, vous lui jetez quelque chose de votre assiette car cela semble être le moyen le plus simple de le faire taire. Les chiens ont l’habitude d’apprendre très vite, surtout lorsqu’il semble y avoir une récompense sous forme de nourriture. Ainsi, après trois ou quatre fois, son comportement est fermement ancré dans son habitude.

 Désapprendre les mauvaises habitudes

Maintenant que votre chien a pris l’habitude d’aboyer ou de quémander de la nourriture, vous devez le faire renoncer à cette habitude. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il est beaucoup plus difficile de lui faire perdre cette habitude que de l’acquérir.

Plus vous attendez, plus il sera difficile de lui faire perdre cette habitude. La bonne nouvelle, c’est que si vous êtes prêt à consacrer du temps et des efforts pour le dresser, votre chiot ne vous aboiera plus dessus à chaque fois que vous aurez de la nourriture avec vous.

Détecter les éléments déclencheurs

Avant de commencer, vous devez identifier les moments où votre chien aboie. Est-ce lorsque vous êtes assis pour un repas, lorsque vous êtes sur le canapé avec une collation ou lorsque vous essayez de le nourrir ? Une fois que vous aurez compris les éléments déclencheurs, il vous sera beaucoup plus facile de lui apprendre à arrêter d’aboyer.

L’ordre « chut »

L’ordre le plus simple à utiliser pour cela est « tais toi » ou « chut ». Essayez de ne rien utiliser de trop compliqué car cela ne fera qu’embrouiller votre chien et le rendra d’autant plus difficile à dresser.

Une fois que vous lui aurez appris cet ordre, vous pourrez appliquer le même entraînement à toutes les autres fois où votre chien aboie et ne devrait pas le faire. Cela inclut les aboiements sur les personnes ou les voitures qui passent, les personnes qui frappent ou sonnent à la porte.

Dressage : des outils pour vous aider

Pour mener à bien le dressage de votre chien, vous aurez besoin de quelques éléments.

  • Des friandises : comme récompense lorsque votre chiot arrête d’aboyer sur commande.
  • Cliquet : si vous utilisez un cliquet pour l’entraînement, vous pouvez l’utiliser en plus de vos friandises comme récompense.
  • Un endroit calme : l’entraînement est toujours plus facile lorsque vous disposez d’un endroit calme pour travailler.
  • Patience : Cela prendra un certain temps, soyez patient.

Une fois que vous savez quand et où il aboie, l’entraînement au silence ne sera pas si difficile. En un rien de temps, vous pourrez vous asseoir pour prendre un repas ou une collation et vous n’aurez plus à écouter votre chien aboyer.

Méthode de dressage par renforcement positif

Pour vous aider à dresser votre chien pour que celui-ci arrête d’aboyer pour de la nourriture, on vous propose une petite méthode très pratique qui ne nécessite qu’un cliquet, des friandises et de la patience !

Enseigner avec le cliquet et la louange

Tout d’abord, apprenez à votre chiot à reconnaître le son du cliquet et du contentement tel que “bon chien” comme une forme de louange. Chaque fois que vous lui demandez de se taire en usant du cliquet et que votre chien y répond, donnez-lui une friandise, et prononcez les encouragements il finira naturellement par faire l’association.

Ignorez-le lorsqu’il aboie

Lorsque votre chien aboie, détournez-vous de lui et ignorez-le complètement. Lorsqu’il se calme, dites-lui que c’est un bon garçon et donnez-lui une friandise. Veillez à le faire, même s’il ne s’arrête que quelques secondes. Répétez ce processus pendant plusieurs jours.

Apprenez lui l’ordre “chut”

Maintenant que vous avez son attention, ajoutez l’ordre “chut” pendant qu’il aboie. S’il s’arrête dans les 10 secondes, félicitez-le et donnez-lui une friandise. Répétez ce processus, en réduisant lentement le temps et en le récompensant chaque fois qu’il réussit.

Faites durer

Ajoutez du temps à la durée pendant laquelle il doit se taire avant de recevoir une friandise. Avec le temps, il apprendra à ne pas aboyer en présence de nourriture.

Renforcement

 Soyez prêt à répéter cette formation plusieurs fois par jour. Cela prendra du temps et de la patience, mais avoir un chien qui sait se taire et ne pas aboyer pour manger est une expérience merveilleuse.

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email

Ailleurs sur le site :