chien appartement

Comment bien élever un chien en appartement ?

  • Home
  • Santée
  • Comment bien élever un chien en appartement ?

De nos jours, de plus en plus de personnes passent de la maison à l’appartement. Plus petits, faciles à entretenir, les appartements sont également moins chers que les maisons, ce qui est un véritable atout sur notre marché du logement où les prix sont élevés. Pour les personnes qui ont un chat, un oiseau, un poisson ou un cochon d’Inde, la vie en appartement s’avère être une perspective simple. Pour les propriétaires de chiens, en revanche, elle peut poser quelques problèmes.

Manque d’espace, problèmes avec le voisinage (eh oui, un chien, ça aboi !), problèmes avec le propriétaire, etc. Avoir un chien en appartement ce n’est pas si simple. Et pourtant, c’est possible.

 Rien de tout cela ne signifie que vous ne pouvez pas posséder un chiot dans un appartement. En fait, si vous suivez une bonne méthode, votre toutou peut être tout aussi heureux de vivre au 16e étage. En appliquant les conseils ci-dessous, vous pourrez sans aucun problème élever un chien en appartement et faire de votre toutou un vrai petit citadin !

Rendez votre appartement accueillant pour votre chien

Les logements citadins manquent souvent de certains des éléments clés dont les chiens ont besoin. L’un des problèmes majeurs est l’absence d’espace. Un autre est le manque d’herbe ou de sol pour se soulager. Bien que vous ne puissiez pas faire grand-chose pour créer de l’espace supplémentaire, vous pouvez lui donner un carré d’herbe pour ses besoins naturels. L’achat d’une litière pour chien est une option à envisager : on en trouve en animalerie : on pourra ensuite l’installer dans les toilettes, la buanderie ou sur le balcon.

A ce propos, il est assez simple de former votre chien à l’utilisation des toilettes pour animaux. Il suffit de le conduire aux toilettes chaque fois qu’il doit y aller, puis de le récompenser avec une friandise une fois qu’il a terminé. Au début, il se peut qu’il fasse quelques erreurs et qu’il laisse des traces dans l’appartement. Mais une fois qu’il aura prit l’habitude, votre chien se rendra dans ses toilettes à chaque fois qu’il en aura besoin.

Occupez votre chien quand vous êtes chez vous

Même si vous ne pouvez pas jouer à la balle dans un appartement de 60 m2, vous pouvez quand même garder l’esprit de votre ami à fourrure actif. Si vous cachez des friandises pour chien dans des endroits faciles d’accès, vous enverrez votre toutou à la chasse au trésor dans votre appartement. En plus de lui faire faire de l’exercice, cela l’encouragera à explorer son nouveau foyer.

Le tir à la corde est également un excellent moyen de brûler de l’énergie ; assurez-vous simplement de ne pas laisser votre chiot gagner. En fait, il existe toute une série de jeux d’intérieur auxquels vous pouvez jouer et qui ne nécessitent pas beaucoup d’espace.

Ne laissez pas votre chien seul trop longtemps

La façon dont votre chien gère le fait d’être seul dans l’appartement dépend de sa taille, de son tempérament et de son niveau d’énergie. En règle générale, cependant, vous pouvez vous attendre à ce que votre chiot se débatte s’il est laissé seul trop longtemps. Sans personne pour l’occuper et sans espace pour vagabonder, il peut commencer à se sentir piégé.

Pour des périodes d’une heure ou moins, de nombreux chiens peuvent être laissés à eux-mêmes dans un appartement. Pour des séjours plus longs, il vaut cependant la peine de les inscrire dans une garderie pour chiens. À défaut, une promenade d’une heure avec un promeneur de chiens peut interrompre la journée pour eux. L’exercice les fatiguera également, ce qui les rendra beaucoup plus enclins à se détendre dans leurs quartiers confinés.

Lutter contre les aboiements intempestifs

 Lorsque vous êtes propriétaire d’un chien vivant en appartement, vous en viendrez à craindre le bruit des aboiements de votre chien. Si les voisins en entendent trop, ils risquent de se plaindre au propriétaire, voire à la police. Et si cette dernière entend de nombreuses plaintes, elle risque de vous rendre la vie difficile, à vous et à votre chien.

Vous n’empêcherez jamais votre toutou d’aboyer. Cependant, vous pouvez limiter les aboiements excessifs au minimum. Il existe pour ce faire différents outils de dressages. Des colliers anti aboiements notamment, sont capables de détecter les aboiements de votre chien et lui envoient une correction dissuasive sous forme d’ultrasons, de projection de liquide ou encore de petites décharges électriques, en fonction du collier choisi. Ce genre de colliers, particulièrement efficaces permette de dresser un chien à ne plus aboyer à outrance et ce en seulement quelques jours parfois.

Partagez !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email
Ailleurs sur le site :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *