adopter un chien

Comment adopter un chien en refuge ?

Tous les ans, il y a une multitude d’animaux qui sont abandonnés en France. Les chenils, refuges et spa déploient des moyens considérables pour venir en aide à ces animaux. Dans ces associations pour animaux, il est généralement possible d’adopter un chien en refuge. Un bon moyen pour trouver l’animal doux et affectueux dont vous rêvez. Voici quelques informations à savoir concernant l’adoption d’un animal en refuge.

Adopter un chien en refuge : ce qu’il faut savoir avant de venir

Une fois que vous avez repéré l’association, vous devrez vous y rendre afin de faire un bilan. Le personnel va vérifier que vous êtes bien prêt à accueillir un chien ou un chat et leur fournir un nouveau foyer digne. Ils sont aussi présents pour vous aiguiller et vous permettre d’adopter l’animal le plus adapté à votre rythme de vie ainsi qu’à l’ensemble de votre famille.

Dans les SPA, on retrouve des chiens et chats qui sont passés par de multiple aventures et qui sont bien souvent assez chamboulés. Fourrière, soins vétérinaires parfois lourds, toilettage à répétition, errance dans la rue, chats et chiens maltraités… Ils ont vraiment besoin d’un foyer aimant et non de revivre une nouvelle péripétie. De plus, les bénévoles et le personnel des refuges sont de fervent protecteur des animaux. Ils mettent tout leurs cœurs et leurs temps pour rééduquer, rassurer et comprendre les nouveaux arrivants. Alors, il ne faut jamais prendre leurs conseils ou leurs avertissements à la légère. Même lorsqu’ils vous refusent l’adoption d’un labrador ou d’un berger allemand sur lequel vous venez littéralement de craquer.

Lorsque l’adoption est possible, vous devrez payer une somme à la SPA pour les soins divers tels que :

  • les vaccins,
  • le puçage,
  • la stérilisation,
  • le toilettage

En effet, les services vétérinaires des spa préfèrent bien souvent réguler les naissances, c’est pourquoi les mâles comme les femelles sont souvent stérilisées. Ils pratiquent également la vaccination et le puçage de tous les animaux arrivants si ce n’est pas déjà fait. Les frais à verser sont assez légers lorsqu’on regarde l’ensemble du travail de l’association.

Il existe même un service, nommé sos animaux, qui vous permet d’adopter un vieux chien ou chat qui ne nécessite pas d’engager des frais. Vous venez en aide à l’association et vous proposer une belle fin de vie à un animal qui ne trouve pas de famille depuis des années parfois. Une véritable action d’utilité publique puisque vous libérer du temps et une place pour un nouvel animal.

Quels sont les documents à fournir pour adopter un chien dans un refuge ?

En plus du paiement des frais, il vous sera demandé de justifier votre identité afin de vous référencer dans le fichier et un justificatif récent de domiciliation (facture d’énergie ou de téléphone par exemple).

Une condition supplémentaire de revenu est parfois demandé, notamment lorsque vous souhaitez adopter un chiot de moins de 6 moins.

Que faut-il emporter avec vous pour récupérer le chien ?

En plus des papiers nécessaires pour les renseignements administratifs, il est conseillé d’emporter plusieurs éléments avec vous lorsque vous prévoyez d’adopter un chien.

Vous pourriez avoir besoin de croquettes ou de friandises pour le chien et c’est plus agréable de commencer avec une laisse pour chien. Si vous vous rendez en voiture au refuge, n’oubliez pas de vous munir d’une caisse de transport lorsque vous vous rendez à la SPA ou dans un refuge proche de chez vous. En effet, il est nécessaire d’avoir le bon matériel pour transporter votre nouvel animal de compagnie pour commencer sur de bonnes bases.

Pour ce qui est de la gamelle et du panier, il faut que l’ensemble soit prédisposé chez vous si l’adoption est prévue, cela vous permet d’indiquer immédiatement le lieu de vie du chien à son arrivée chez vous.

Comment organiser les premiers pas de votre animal chez vous ?

Si vous travaillez et que vous avez adopté un chien durant un weekend, n’oubliez surtout pas de vous absenter un temps pendant le weekend. Sans prendre votre nouvel ami avec vous. C’est nécessaire pour faire comprendre au chien adopté qu’il aura des temps seul à la maison. Cela évite de passer deux jours complets avec lui et être 100 % disponible à une présence beaucoup plus limité en semaine.

Cela permet aussi au chien de s’adapter plus sereinement à ce rythme de vie. Les bénévoles vous préviennent et vous rappellent très fréquemment qu’ils sont là pour discuter et échanger. Surtout dans les cas où le chien ou le chat à subit de la maltraitance ou qu’il a subi un abandon. Les adoptants ont une obligation de moyen envers les animaux adoptés. La société protectrice des animaux prévoit une sanction financière lorsqu’un animal adopté est à nouveau abandonné auprès de leurs services. Alors, il est préférable d’organiser les efforts et de tout faire pour que cela se passe le mieux possible.

Partagez !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur print
Partager sur email
Ailleurs sur le site :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *